À propos de nous

Qui nous sommes ?

La CSD Con­struc­tion est un syn­di­cat autonome qui appar­tient à ses mem­bres. Avec ses 11 bureaux répar­tis à la grandeur du Québec et ses 68 assem­blées qui se tien­nent dans toutes les régions, c’est un syn­di­cat proche et à l’écoute de ses mem­bres. Les mem­bres de la direc­tion sont élus et les déci­sions sont soumis­es au vote des mem­bres.

La force du nombre

La CSD Con­struc­tion représente 30 000 mem­bres dans la con­struc­tion. Elle est affil­iée à la Cen­trale des syn­di­cats démoc­ra­tiques (CSD), une cen­trale syn­di­cale québé­coise qui représente plus de 300 syn­di­cats. Et afin de bien appuy­er nos tra­vailleurs sur les chantiers à l’étranger, nous nous sommes affil­iés à la Con­fédéra­tion syn­di­cale inter­na­tionale (CSI) qui représente 168 mil­lions de mem­bres dans 155 pays. La CSD Con­struc­tion est plus que solide pour défendre ses mem­bres, et à tous les niveaux.

Notre pouvoir de négociation et d’influence

La CSD Con­struc­tion a négo­cié, en alliance, les deux dernières con­ven­tions col­lec­tives et négociera la prochaine.

Dans l’intérêt de ses mem­bres, la CSD Con­struc­tion inter­vient auprès du pou­voir poli­tique pour obtenir des mod­i­fi­ca­tions aux lois. Elle a, par exem­ple, grande­ment influ­encé le gou­verne­ment dans l’adoption de la Loi 135 sur le réas­su­jet­tisse­ment du secteur rési­den­tiel et de la Loi 30 sur le place­ment syn­di­cal.

La CSD Con­struc­tion siège à non moins de 42 comités et sous-comités, comme au Con­seil d’administration de la Com­mis­sion de la con­struc­tion du Québec (CCQ), au Comité des réso­lu­tions de con­flits de com­pé­tence, au Comité de tra­vail sur la réadap­ta­tion pro­fes­sion­nelle et, par son affil­i­a­tion à la CSD, au Comité con­sul­tatif du tra­vail et de la main-d’œuvre et au con­seil d’administration de la Com­mis­sion de la san­té et de la sécu­rité au tra­vail (CSST).

Chô­mage ou acci­dent de tra­vail : l’importance d’être bien représen­té.

Tous secteurs con­fon­dus, les tra­vailleurs de la con­struc­tion sont les plus sus­cep­ti­bles de faire face, chaque année, à l’assurance emploi. Le Syn­di­cat et la CSD ont investi dans la for­ma­tion de ses con­seillers en matière d’assurance emploi et utilisent, pour la défense des intérêts des mem­bres, des con­seillers spé­cial­isés et des avo­cats experts employés par la CSD.

Même un mem­bre acci­den­té du tra­vail, qui ne paie pas de coti­sa­tion, peut être défendu sans frais comme acci­den­té du tra­vail pour une péri­ode de 24 mois suiv­ant sa dernière coti­sa­tion.

Dès qu’un mem­bre doit con­tester un acci­dent de tra­vail, il est pris en charge par les con­seillers et nos avo­cats experts. Si, pour aug­menter ses chances de gag­n­er sa cause, le mem­bre doit obtenir le témoignage d’un médecin expert, le Syn­di­cat et la CSD assu­ment la total­ité des frais.

Historique

La CSD Con­struc­tion est affil­iée à la Cen­trale des syn­di­cats démoc­ra­tiques (CSD) et a été fondée en 1972 par des tra­vailleuses et tra­vailleurs qui voulaient un mou­ve­ment syn­di­cal qui leur appar­ti­enne et qui soit libre de toute attache poli­tique et finan­cière.

Plus de quar­ante ans plus tard, la CSD Con­struc­tion se veut tou­jours aus­si près des gens. Elle se dis­tingue par son approche vrai­ment démoc­ra­tique où chaque mem­bre est libre de s’exprimer, de décider et d’agir col­lec­tive­ment.