Comment s’impliquer ?

Comme un élu du syndicat

Tous les deux ans, aux années impaires et lors de la première réunion de l’assemblée générale des sous-​sections, le syndicat procède à l’élection de quatre représentants de sous-​section. Le syndicat est composé de 136 personnes élues. Lorsqu’une travailleuse ou un travailleur est élu, il reçoit la formation syndicale nécessaire afin de bien connaître son rôle.

Comme délégué de chantier

La loi R-​20 prévoit l’élection d’un délégué lorsqu’il y a sept personnes salariées d’un même syndicat ou plus sur un chantier pour un même employeur. Ce délégué fait le lien entre les travailleuses et travailleurs et le conseiller de la CSD Construction.

En étant un intermédiaire

Un intermédiaire est une travailleuse ou un travailleur formé par son syndicat. Lorsqu’il est formé, il peut venir en aide pour aider et orienter ses collègues travailleurs qui ont des problèmes de dépendance à l’alcool, à la drogue ou au jeu compulsif vers les ressources de la CCQ.

Structure de la CSD Construction

organigramme-csd-construction

Les membres de la CSD Construction peuvent s’appuyer sur une structure solide qui répond à leurs aspirations. Être membre de la CSD Construction, c’est pouvoir exercer ses droits fondamentaux, dont ceux de s’exprimer et de décider dans son syndicat.

Structure de décision démocratique

La CSD rejette tout mode d’organisation syndicale qui serait basée sur la division des travailleuses et des travailleurs ou sur le monopole de métiers. En conséquence, la CSD regroupe les salariés de la construction dans un syndicat provincial unique : la CSD Construction. Cette unicité garantit une solidité et une force de représentation.

À la CSD, les membres de la construction exercent tous les métiers, les spécialités ou les occupations. Et, tous les salariés sont traités avec équité.

L’assemblée générale est l’instance décisionnelle du syndicat. Afin de favoriser la participation de tous, la CSD Construction réunit ses membres en assemblée générale par localité : ce sont les sous-​sections. Les différentes sous-​sections sont réunies en sections régionales. La CSD Construction compte huit sections régionales qui regroupent 33 sous-​sections.

Les élections syndicales ont lieu tous les deux ans, les années impaires. Avant la fin du mois de mars, les assemblées générales procèdent à l’élection de leurs représentants, puis les conseils syndicaux des sections élisent leur bureau syndical de section. Dans les mois qui suivent, l’élection du bureau syndical provincial est tenue.

Finalement, en vertu des Statuts et Règlements, le président et le vice-​président de la CSD Construction sont libérés de leur travail dans la construction pour se consacrer entièrement à la vie syndicale, à la promotion et à la défense des intérêts des membres. Chacune des assemblées générales des sous-​sections procède à l’élection de ses dirigeants. Ceux-​ci forment le conseil syndical de la section qui élisent à leur tour les membre du bureau syndical. Un bureau syndical de section est formé de cinq membres.

La CSD Construction est dirigée par le conseil syndical provincial, formé de tous les membres des bureaux syndicaux des sections. Comme il y a huit sections, le conseil syndical provincial est formé de 40 représentants.

Le bureau syndical provincial est élu parmi les membres du conseil syndical provincial. Il est composé de 10 membres.

Section : Bas-​Saint-​Laurent ‒Gaspésie

Amqui
Matane
Rimouski
Rivière-​du-​Loup
Sainte-​Anne-​des-​Monts

Section : Saguenay‒Lac-​Saint-​Jean

Alma
Chicoutimi
Dolbeau-​Mistassini
Jonquière
Roberval-​Saint-​Félicien

Section : Québec

Baie-​Saint-​Paul
La Malbaie
Portneuf
Québec-​Métro

Section : Chaudière‒Appalaches

Beauce
Lévis
Montmagny

Section : Centre-​du-​Québec

Drummondville
Trois-​Rivières
Victoriaville

Section : Estrie

Asbestos
Magog
Sherbrooke-​Nord
Sherbrooke-​Sud

Section : Montérégie

Granby
Longueuil
Saint-​Hyacinthe
Saint-​Jean-​sur-​Richelieu

Section : Montréal

Joliette
Laval
Montréal-​Métro
Terrebonne
Saint-​Jérôme

À consultez aussi :