Asphalte

SOLIDE pour améliorer

les conditions

dans l’asphalte

Pour la CSD Construction, les revendications du secteur de l’asphalte doivent absolument être priorisées lors de la prochaine négociation. Nous sommes le meilleur syndicat pour vous défendre, car nous représentons l’ensemble des métiers et occupations de l’asphalte, partout au Québec.

Les consultations faites auprès des travailleurs nous ont permis d’établir une liste de priorités sur lesquelles nous travaillons au quotidien avec nos conseillers sur le terrain.
Nous militons de concert avec la CNESST afin que les conditions sanitaires s’améliorent sur les chantiers. La crise de la Covid‐​19 a mis en lumière l’énorme travail qu’il reste à faire pour que l’industrie respecte adéquatement la santé et la sécurité des travailleurs.

Conditions relatives à l’organisation du travail

PROBLÈMES ET REVENDICATIONS

Santé sécurité

PROBLÈMES ET REVENDICATIONS

Travailleurs de l'asphalte - CSD Construction

Conditions relatives à l’organisation du travail

En marche vers des changements

Travail continu

La CSD Construction et les travailleurs savent que les employeurs doivent composer avec des enjeux de productivité et de qualité du travail.

Cependant, nous ne pouvons plus tolérer que le travail soit accompli au détriment de la santé et de la sécurité des travailleurs.

La CSD Construction demande le respect de la conciliation travail‐​famille. De plus, les travailleurs doivent pouvoir prendre leurs pauses, disposer de temps pour manger et avoir accès, à proximité du travail, des installations sanitaires.

Revendications : repenser l’organisation du travail, ajouter de la main-d’œuvre de remplacement pour permettre la prise de pause et de période de repas.

Conciliation travail‐​famille

La CSD Construction sait que d’être un travailleur de la construction présente des défis importants quant aux partages des responsabilités familiales. Le travailleur de l’asphalte quant à lui, est confronté à une réalité encore plus exigeante.

1. Au premier plan, les changements d’horaire
La CSD Construction revendique l’obligation par l’employeur de déposer la preuve de l’exigence du donneur d’ouvrage présentant la nécessité d’adapter les horaires de travail.

2. Durée de la journée de travail et prise de vacances

Parce qu’ils doivent souvent prolonger leur journée de travail pour accommoder l’employeur, les travailleurs de l’asphalte et leurs familles subissent les contraintes de ces changements de dernière minute.

Les travailleurs vivent aussi des pressions importantes pour effectuer du travail pendant la période de vacances (pour pallier à la courte saison, aux conditions climatiques, etc.) Cela présente plusieurs inconvénients familiaux pour les travailleurs.

Pour la CSD Construction, il est incontournable de repenser l’organisation du travail. Chaque année, nous revivons les mêmes situations qui créent de plus en plus de mécontentement chez les travailleurs. Parfois, cela les pousse à changer de secteur d’activités, ce qui crée un roulement de la main-d’œuvre et qui fait diminuer l’intérêt pour l’accueil d’une nouvelle personne au sein de l’équipe. L’industrie de la construction doit améliorer son fonctionnement !

Durée de la saison et sécurité d’emploi

Durée de la saison

Dans le domaine de la construction, une année de travail consiste souvent de 6 à 8 mois d’activités pour un nombre d’heures variant entre 500 et 1 700.

La question de fond est en lien, en grande partie, à notre capacité d’organiser les contrats et de planifier les travaux autrement.

Le principal donneur d’ouvrage est le gouvernement ; ces chantiers pourraient être débutés à des dates différentes, en tenant compte des périodes de dégel qui ne sont pas identiques dans toutes les régions du Québec. En débutant les travaux en fonction de cela, nous verrions un impact positif sur les semaines normales de travail et sur la possibilité d’avoir une marge de manœuvre plus importante pour faire face aux contraintes climatiques.

Sécurité d’emploi

La sécurité d’emploi n’est pas réfléchie en tenant compte de la réalité du travail disponible dans une année : c’est problématique !

Une clause de sécurité d’emploi adaptée à la durée moyenne annuelle d’emploi d’un travailleur de l’asphalte n’aurait que des effets positifs sur le maintien de la main-d’œuvre spécialisée de l’asphalte et présenterait un intérêt pour favoriser l’augmentation de la nouvelle main-d’œuvre.

Travailleurs de l'asphalte - CSD Construction

Santé et sécurité

Le travailleur de l’asphalte évolue dans un environnement dont la charge mentale et physique est très élevée. La CSD Construction suit le dossier depuis plusieurs années ; nous devons agir, parce que le nombre d’accidents et de morts est plus élevé sur les chantiers routiers.

La CSD Construction a entrepris, depuis deux ans, une bataille de titan afin d’amener le gouvernement à gérer la sécurité aux abord des chantiers de manière à tenir compte du statut du chantier.

À l’automne 2019, la CSD Construction a présenté au bureau du ministre des Transports ses revendications pour revoir et moderniser les mesures de sécurité aux abords des chantiers routiers.

En février 2020, à la demande du ministère, la CSD Construction a déposé un mémoire présentant l’état de la situation et les recommandations de changements.

Sur invitation du ministre des Transports, la CSD Construction le rencontrera à nouveau à la fin mai 2020 pour le suivi du dossier de la sécurité aux abords des chantiers routiers.

Sécurité aux abords des chantiers routiers : nos revendications

Chantiers actifs
1. L’installation obligatoire de murets de béton sur tous les chantiers routiers de plus de 24 heures. Pour les chantiers d’une journée, nous recommandons qu’ils soient couverts par des systèmes mobiles.

2. L’installation de photos‐​radars aux abords de chaque chantier routier afin que les usagers de la route respectent les limites de vitesse imposées lorsque le chantier est en activité. En général, l’augmentation de photos‐​radars sur les routes permet de limiter le nombre et la gravité des accidents pour l’ensemble du réseau routier.

3. Circulation de camions de sécurité afin de ralentir le trafic lorsque le chantier est actif et ainsi protéger plus efficacement les travailleurs.

Chantiers inactifs
1. Modifier les exigences de sécurité en l’absence de travailleurs sur le chantier.

2. Faire connaître par des moyens de communication appropriés, le statut de chantiers et les mesures à observer.

Conditions atmosphériques et hygiène

Les conditions de travail dans l’asphalte présentent trop souvent des risques pour la santé des travailleurs.

L’ensemble des acteurs de l’industrie doit améliorer l’organisation du travail pour tenir compte des exigences de santé et de sécurité en lien avec :

Conditions atmosphériques qui nécessitent :

  • Temps de pause
  • Endroit permettant au travailleur de se rafraichir
  • Eau froide

Conditions d’hygiène :

  • Chaque chantier doit répondre aux exigences sanitaires mises en place par la Santé publique, par des unités sanitaires mobiles.

Exposition à la fumée d’asphalte

Un bitume plus adhésif, mais irritant

Afin d’augmenter l’adhésivité du bitume au gravier, on ajoute parfois des additifs chimiques. Malheureusement, on en connait peu sur la toxicité du nouveau type de bitume de plus en plus utilisé, soit le « bitume haute résistance au désenrobage avec dope d’adhésivité ».

Ce type de bitume peut occasionner des maux de tête, nausées, étourdissements, irritations aux yeux et aux voies respiratoires.

Aucune étude actuellement n’établit le niveau de dangerosité de ces additifs. Cependant, les études existantes établissent, sous réserve, que la concentration de chacun de ces composés ne dépasse pas les valeurs limites professionnelles.

Ce dossier est encore à l’étude par la Direction des laboratoires de l’IRRSST.

La CSD Construction recommande à ses membres d’avoir un contact limité avec ces formes d’asphalte, et en cas de problèmes, de communiquer avec leur conseiller CSD Construction.

Ne laissons pas les autres
s’occuper de nous autres.
ON EST  !
La CSD Construction
SOLIDE.

Contactez‐​nous

Pour obtenir de l’information ou du soutien, remplissez ce formulaire et un conseiller vous répondra dans les meilleurs délais.