Crédits d’heures MÉDIC Construction


Lorsqu’un salarié est incapable de travailler, des heures peuvent, à certaines conditions, être créditées à son dossier. Ces crédits d’heures s’ajoutent aux heures travaillées afin de lui permettre de demeurer assuré. Le travailleur a un an après le début de l’événement pour effectuer une demande de crédits d’heures. Il est par contre recommandé de le faire plus rapidement possible dès le début de l’invalidité.

Des crédits d’heures MÉDIC Construction peuvent être accordés pour chacune des semaines au cours desquelles le salarié est assuré par l’un des régimes A, B, C ou D (base ou supplémentaires) ET qu’il est dans l’une des situations suivantes. La couverture d’assurance ne peut pas diminuer au cours d’une période durant laquelle il reçoit des crédits d’heures.

  • le salarié est reconnu totalement invalide par MÉDIC Construction ;
  • le salarié suit un traitement en cure de désintoxication ou pour jeu compulsif reconnu par MÉDIC Construction (un maximum de 52 semaines de crédits d’heures peut être accordé)
  • le salarié suit un traitement en cure interne ou externe de jour pour dépression majeure ou pour personne violente reconnu par MÉDIC Construction (un maximum de 52 semaines de crédits d’heures peut être accordé);
  • la salariée est en situation de retrait préventif ;
  • la salariée est en congé pour allaitement payé par la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST);
  • la personne salariée reçoit des prestations pour un congé de maternité, de paternité, parental ou d’adoption en vertu du Régime québécois d’assurance parentale (RQAP);
  • la personne salariée reçoit des prestations de maternité ou parentales de l’assurance‐​emploi ;
  • le salarié reçoit des prestations pour proches aidants d’enfants ou d’adultes de l’assurance‐​emploi ;
  • le salarié reçoit des prestations de compassion de l’assurance-emploi ;
  • le salarié reçoit des paiements du Soutien du revenu pour les parents d’enfants assassinés ou disparus (Service Canada);
  • le salarié conteste une cessation d’emploi (congédiement) par un grief soumis à l’arbitrage ; un maximum de 26 semaines de crédits d’heures peut être accordé.

Pour tous les détails sur l’admissibilité, comment obtenir les crédits d’heures, les délais les limites et les exclusions, c’est cliquez ici. 

Notre équipe est formée pour vous accompagner dans votre demande. Contactez‐​nous ! 1–866-899‑1029.