Encore beaucoup de travail dans l’industrie de la construction en 2020 !


Si l’industrie de la construction a connu une année record en 2019 avec 177 millions d’heures travaillées au Québec, l’année 2020 devrait être dans la même lignée avec une prévision de 173,5 millions d’heures à être travaillées. Certes, une légère baisse, mais tout de même une année qui constituera, selon les prévisions de la CCQ, le deuxième plus haut niveau jamais atteint dans l’industrie !

C’est ce que révèle Perspectives 2020, un document publié récemment par la Commission de la construction du Québec (CCQ).

Secteur institutionnel et commercial

L’activité dans le secteur institutionnel et commercial devrait demeurer à un sommet historique en 2020, enregistrant 98 millions d’heures travaillées pour une deuxième année consécutive. Les investissements soutenus dans le secteur institutionnel et le grand nombre de projets commerciaux sont en grande partie responsables de cette remarquable performance :

  • Développement commercial Royalmount, Carbonleo (Montréal) et CRCHUM (Montréal)
  • Développement Solar Uniquartier, Devimco (Brossard)
  • Projet immobilier mixte Maestria, Devimco, Fiera Capital (Montréal)
  • Nouveau complexe hospitalier (NCH) Enfant‐​Jésus, phase 1 (Québec)
  • Construction d’un siège social, Banque Nationale (Montréal)
  • Construction du complexe Square Children’s, Devimco, Fiera Capital (Montréal)
  • Tours d’habitation Central Parc Laval, Groupe Saroukian (Laval)
  • Développement commercial Espace Montmorency, Groupe Montoni et Claridge (Laval)
  • Construction d’une tour de copropriétés 1000 de la Montagne, Centracondos (Montréal)
  • Construction d’un nouveau centre de préservation d’archives, Bibliothèque et Archives Canada (Gatineau)
  • Développement de la gare‐​hôtel Viger, Groupe Jesta (Montréal)
  • Complexe de copropriétés YUL, Groupe Brivia et Groupe Tianco (Montréal)
  • Tour résidentielle Victoria sur le parc, Groupe Broccolini (Montréal)
  • Complexe Urbania 2 (Laval)
  • Écoquartier du technopôle Angus, SDA (Montréal)
  • Centre de transport Bellechasse, STM (Montréal)
  • Projet immobilier Westbury Montréal, Devmont (Montréal)
  • Redéveloppement du centre commercial Wilderton, First Capital (Montréal)
  • Construction d’une tour de copropriétés QuinzeCent, Groupe Brivia et Groupe Tianqing (Montréal)
  • Construction d’un nouveau pavillon, HEC Montréal (Montréal)
  • Projet multiusage Quartier des lumières, Groupe Mach (Montréal)
  • Développement immobilier 1, Square Phillips, Groupe Brivia (Montréal)

Secteur génie civil et voirie

Le secteur génie civil et voirie prévoit enregistrer une légère baisse pour atteindre 33 millions d’heures travaillées en 2020. Le principal facteur qui explique cette diminution est la fin de la construction du nouveau pont Samuel‐​De Champlain, cet automne. Tout de même, beaucoup de travail est prévu pour les travailleuses et les travailleurs. Notamment, le gouvernement du Québec ainsi que la Ville de Montréal prévoient maintenir leurs investissements à des niveaux semblables à ceux de 2019.

Principaux projets démarrés et annoncés :

  • Complexe hydroélectrique La Romaine, Hydro‐​Québec (rivière Romaine)
  • Réseau express métropolitain, CDPQ Infra (Montréal)
  • Échangeur Turcot, ministère des Transports (Montréal)
  • Réaménagement de la route 185 en autoroute, phase 3, ministère des Transports (Saint-Antonin–Saint-Louis-du-Ha ! Ha!)
  • Aménagement d’une voie rapide pour autobus (SRB), Ville de Montréal, ARTM, Ministère des Transports (Montréal)
  • Réfection de la route 389, ministère des Transports (Côte‐​Nord)
  • Garage souterrain pour voitures de métro, STM (Montréal)
  • Élargissement de l’autoroute Henri‐​IV (route 573), phase II, ministère des Transports (Québec)
  • Amélioration d’infrastructures portuaires, Société ferroviaire et portuaire Pointe‐​Noire (Sept‐​Îles)
  • Construction d’une ligne électrique, Hydro‐​Québec (Micoua‐​Saguenay)
  • Réfection du pont‐​tunnel Louis‐​Hippolyte‐​La Fontaine, ministère des Transports (Montréal)
  • Déconstruction de l’ancien pont Champlain, PJCCI (Montréal)
  • Promenade Samuel‐​De Champlain, phase 3, CCNQ (Québec)
  • Construction d’une centrale hydroélectrique au fil de l’eau, Innergex énergie renouvelable (rivière Inukjuak)

Secteur industriel

Un déclin modéré sera observé dans le secteur industriel. Tout de même, les heures travaillées pourraient représenter 11,5 millions en 2020 grâce à plusieurs projets démarrés et annoncés :

  • Usine de papier tissu, Kruger Holding S.E.C. (Bromptonville)
  • Mine de lithium – projet Whabouchi, Nemaska Lithium (Nemaska)
  • Construction d’une brasserie, Molson‐​Coors (Longueuil)
  • Usine de production de vaccins, Medicago (Québec)
  • Usine de biométhanisation, Ville de Québec (Québec)
  • Centre de compostage, Ville de Montréal (arr. Saint‐​Laurent)
  • Agrandissement d’une usine, TEKNA Systems Plasma (Sherbrooke)
  • Mise à niveau d’une usine, Integra Gold /​Eldorado Gold (Val-d’Or)
  • Modernisation d’une aluminerie, Aluminerie Alouette (Sept‐​Îles)
  • Usine de transformation de la volaille, Exceldor (Saint‐​Hyacinthe)
  • Usine de production de magnésium, phase 2, Alliance Magnésium (Danville)

Secteur résidentiel

Enfin, malgré un léger recul anticipé de 3 %, les perspectives dans le secteur résidentiel demeurent prometteuses pour 2020 avec 31 millions d’heures travaillées. Le marché de la revente restera fort et favorisera les vendeurs et le faible taux d’inoccupation dans les logements locatifs maintiendra une pression sur la demande de logements. 2020 sera donc encore une bonne année pour les travailleuses et les travailleurs du secteur résidentiel !