Que faire si je souffre de maladie professionnelle ?

Vous avisez votre supérieur immé­di­at de tout acci­dent, si min­ime soit-il, par écrit (rap­port d’accident ou tout autre avis)  avant de quit­ter les lieux de tra­vail ou dès que pos­si­ble.

  • Vous devez con­tac­ter aus­sitôt que pos­si­ble votre bureau CSD.
  • Vous devez effectuer vos récla­ma­tions six mois suiv­ant la lésion.

N’attendez pas ! Que ce soit pour des ques­tions, pour obtenir de l’aide, etc. Plus vite les faits d’un dossier sont con­nus, plus rapi­de­ment  il est pos­si­ble de vous aider et d’éviter cer­tains ennuis pos­si­bles.

Il faut exiger de sign­er le reg­istre d’accidents de l’employeur et véri­fi­er si la descrip­tion est com­plète et exacte.

Ne jamais accepter de propo­si­tion visant à utilis­er l’assurance-salaire.

Vos droits

Si vous devez vous absen­ter du tra­vail à la suite de cet acci­dent, l’employeur doit vous pay­er votre journée nor­male de tra­vail. De plus, l’employeur doit défray­er ou vous rem­bours­er les frais de trans­port pour vous ren­dre chez le médecin ou au cen­tre hos­pi­tal­ier de votre choix ou à votre rési­dence, selon votre état.

Vous avez le droit de choisir votre médecin. Si vous n’êtes pas en mesure de le choisir au moment de l’accident, vous pou­vez chang­er pour un médecin de votre choix dès que vous en êtes capa­ble.

L’employeur doit pay­er 100 % le jour de l’accident et 90% du salaire net les 14 jours suiv­ants, pen­dant lesquels vous auriez nor­male­ment tra­vail­lé.

Vous devez, pour obtenir le paiement de ces journées, fournir à votre employeur l’attestation médi­cale de votre médecin.

Si votre absence est prévue pour plus de 14 jours, rem­plis­sez le for­mu­laire « Récla­ma­tion du tra­vailleur » et faites-le par­venir à la CSST.

Dans toutes les déc­la­ra­tions, il doit y avoir: le lieu de l’accident, le fait acci­den­tel, le lien avec le tra­vail et les par­ties du corps touchées.

Si vous n’êtes pas d’accord avec une déci­sion de la CSST, vous avez 30 jours pour CONTESTER à la révi­sion admin­is­tra­tive et 45 jours pour CONTESTER à la com­mis­sion des lésions pro­fes­sion­nelles (CLP).

* Dans tous les cas de cor­re­spon­dance en lien avec votre lésion, con­tactez votre bureau CSD.

C’est simple : 1 866 899‑1029.