Carte Medic-Construction

La carte MÉDIC Con­struc­tion indique au salarié le régime d’assurance qu’il détient et lui four­nit un résumé des pro­tec­tions dont il béné­fi­cie.

Périodes d’assurance et de référence

Comme il y a deux péri­odes d’assurance par année, la carte est émise aux assurés à deux repris­es : en juin pour la péri­ode d’assurance de juil­let à décem­bre et en décem­bre pour la péri­ode d’assurance de jan­vi­er à juin.

Pour béné­fici­er des régimes d’assurance A, B, C ou D durant l’une de ces péri­odes, le salarié doit accu­muler le nom­bre d’heures req­uis. Les mois durant lesquels le salarié accu­mule ses heures con­stituent la péri­ode de référence.

Nombre d’heures requis par période de référence

A 750
B 600
C 450
D 300

Le régime d’assurance A offre la cou­ver­ture la plus com­plète et le régime D donne une cou­ver­ture min­i­male. Le salarié obtient le meilleur régime pos­si­ble en fonc­tion des heures accu­mulées durant la péri­ode de référence.

Heures pouvant être accumulées

Les heures qui peu­vent être accu­mulées à l’intérieur d’une péri­ode de référence don­née sont :

  • Les heures tra­vail­lées déclarées à la CCQ par les employeurs;
  • Les heures créditées pour du tra­vail effec­tué hors Québec pour lequel les coti­sa­tions d’assurance sont trans­férées à la CCQ en ver­tu d’une entente de réciproc­ité;
  • Les crédits d’heures obtenus en cas d’invalidité.

Réserve d’heures

Si le salarié a plus d’heures que le nom­bre req­uis pour être assuré, l’excédent est mis en réserve à son nom. S’il n’a pas accu­mulé suff­isam­ment d’heures au cours de la péri­ode de référence, les heures de sa réserve peu­vent être util­isées pour obtenir le meilleur régime pos­si­ble sans dépass­er celui dont il béné­fi­ci­ait à la péri­ode d’assurance précé­dente. Le nom­bre d’heures de la réserve du salarié est inscrit sur sa carte MÉDIC Con­struc­tion.

Il est à not­er que lorsqu’un salarié suit un cours de for­ma­tion recon­nu  par la CCQ, des heures peu­vent, à cer­taines con­di­tions, être créditées à sa réserve. Les heures d’une for­ma­tion suiv­ie pen­dant les mois de jan­vi­er à juin sont créditées à la réserve pou­vant être util­isée pour la péri­ode d’assurance de juil­let à décem­bre qui suit. Les heures d’une for­ma­tion suiv­ie pen­dant les mois de juil­let à décem­bre sont créditées à la réserve pou­vant être util­isée pour la péri­ode d’assurance de jan­vi­er à juin qui suit.

La carte MÉDIC Con­struc­tion per­met égale­ment à l’assuré et à ses per­son­nes à charge de béné­fici­er :

  • du paiement direct, lors de l’achat dans les phar­ma­cies par­tic­i­pantes, de médica­ments cou­verts par le régime d’assurance;
  • du paiement direct des frais d’hospitalisation;
  • du paiement direct des frais den­taires chez les den­tistes par­tic­i­pants.

Le paiement direct sig­ni­fie que MÉDIC Con­struc­tion paie directe­ment au phar­ma­cien, au den­tiste ou à l’hôpital la par­tie des frais rem­boursables selon la pro­tec­tion d’assurance dont béné­fi­cie le salarié. Ain­si, l’assuré n’a pas à pay­er la total­ité de ses frais et à atten­dre son rem­bourse­ment; il ne paie que la por­tion qui lui revient.

Pour désign­er cer­taines per­son­nes à votre charge (enfant(s) ou con­joint de fait), vous devez oblig­a­toire­ment les inscrire à la CCQ où il existe un for­mu­laire à cet effet.

Si le con­joint de l’assuré est recon­nu par MÉDIC Con­struc­tion, son nom est inscrit sur la carte MÉDIC Con­struc­tion. Une carte est égale­ment pro­duite à son inten­tion. Aucune carte n’est pro­duite pour les enfants à charge. Cepen­dant, l’assuré peut utilis­er la sienne en cas d’hospitalisation de son enfant à charge, lorsqu’il achète des médica­ments pour lui ou lorsque son enfant reçoit des soins den­taires cou­verts par le régime de l’assuré.

Un salarié qui estime avoir droit à une cou­ver­ture d’assurance dif­férente de celle qui lui a été accordée par la Com­mis­sion de la con­struc­tion du Québec (CCQ) peut con­tester cette déci­sion. Pour ce faire, il doit utilis­er le for­mu­laire Appel au prési­dent.

En cas de perte de la carte MÉDIC Construction

L’assuré qui perd sa carte MÉDIC Con­struc­tion doit en informer la Com­mis­sion de la con­struc­tion du Québec (CCQ). Une carte de rem­place­ment est émise et la carte per­due est annulée.

À l’expiration de la carte MÉDIC Construction

Le salarié ou le retraité ayant une carte MÉDIC Con­struc­tion a la con­fir­ma­tion qu’il est assuré durant la péri­ode qui y est indiquée. Si, à la fin juin ou à la fin décem­bre, le salarié ou le retraité n’a pas reçu sa nou­velle carte ou un avis l’informant qu’il ne peut pas être assuré à la prochaine péri­ode, il doit con­tac­ter la CCQ afin de clar­i­fi­er sa sit­u­a­tion.

En cas de décès d’un salarié

Les per­son­nes à sa charge peu­vent con­tin­uer à béné­fici­er de pro­tec­tions d’assurance à cer­taines con­di­tions.

En cas de déménagement

Le salarié ou le retraité doit avis­er la CCQ de tout change­ment d’adresse afin de recevoir sa nou­velle carte MÉDIC Con­struc­tion lorsqu’elle doit être rem­placée.