La CSD Construction met en demeure la CCQ


La CSD Construction dénonce vertement la décision de la Commission de la construction du Québec (CCQ) d’obliger les travailleurs de la construction à payer, personnellement, les frais de 100 $ pour l’ouverture de leur dossier, leur permettant d’obtenir l’autorisation de travailler dans l’industrie de la construction.

Par une mise en demeure adressée à madame Diane Lemieux, présidente‐​directrice générale de la CCQ, la CSD Construction exige le retrait de la décision de la CCQ obligeant les nouveaux arrivants dans l’industrie et tout travailleur de l’industrie qui souhaite obtenir une carte de compétence additionnelle, à payer le 100 $ de frais exigé par la CCQ pour le traitement administratif du dossier.

Pour la CSD Construction, la CCQ fait fausse route. Dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre, et tenant compte que ces frais sont une contrainte importante pour les nouveaux arrivants qui sont, plus souvent qu’autrement, sans travail depuis des mois, la CCQ doit poser des gestes facilitant la création d’emplois dans l’industrie.

Dans le contexte actuel, la CCQ doit tout simplement abolir ces frais de 100 $ et faciliter, ainsi, en réponse au besoin criant de l’industrie, l’arrivée d’une nouvelle main-d’œuvre.