MÉDIC Construction et l’urgence médicale à l’étranger


Depuis le 28 février 2022, les avertissements « éviter tout voyage » et « éviter tout voyage non essentiel » ont été levés pour un grand nombre de destinations à l’exception des croisières. Ceci a des impacts sur la couverture d’urgence médicale à l’étranger de MÉDIC Construction.

Vous prévoyez voyager prochainement ? 🛫Validez votre couverture voyage MÉDIC Construction.

Le Règlement prévoit, à l’article 87, les modalités de la couverture d’assurance en cas d’urgence médicale survenant lors d’un séjour à l’extérieur du Québec. Le 4e paragraphe du 6e alinéa de l’article 87 exclut la couverture : « pour une personne assurée qui se trouve dans un endroit pour lequel le gouvernement du Canada a diffusé, avant son départ, un avertissement d’éviter tout voyage ou d’éviter tout voyage non essentiel, à moins que la Commission ait autorisé le voyage avant le départ. »

Le gouvernement recommande d’être vacciné avant d’amorcer tout voyage, sans en faire un avertissement formel comme c’était le cas antérieurement.

Les points à retenir si vous souhaitez voyager

  • Pour bénéficier de la couverture d’urgence médicale à l’étranger, l’assuré doit voyager dans un endroit qui n’est pas visé par un avertissement « éviter tout voyage » ou « éviter tout voyage non essentiel ».
  • Le gouvernement canadien diffuse actuellement l’avertissement d’« éviter tout voyage en croisière à l’extérieur du Canada ». La couverture d’assurance n’est donc pas applicable à ces voyages.
  • Les frais découlant d’un refus d’embarquement dans l’avion pour cause d’un résultat positif à un test de dépistage de la COVID‐​19 (par exemple, les coûts du report du trajet et des frais de subsistance) ne sont pas visés par la couverture d’urgence médicale à l’étranger et sont à la charge de l’assuré.
  • L’assuré a la responsabilité de vérifier les avertissements en vigueur à l’égard de sa destination sur le site du gouvernement du Canada (https://voyage.gc.ca/voyager/avertissements) avant de partir et durant son séjour, puisque les avertissements peuvent changer.
  • Dans le cas d’un assuré qui choisit de voyager en croisière ou dans un endroit visé par un avertissement « éviter tout voyage » ou « éviter tout voyage non essentiel », tous les frais médicaux sont exclus de la couverture d’assurance (et non uniquement ceux liés à la COVID‐​19).