Que faire si votre employeur vous demande de télécharger une application pour votre travail ?


Les applications de gestion des activités de travail et de temps, à télécharger sur un téléphone cellulaire, sont de plus en plus utilisées et même exigées par certaines entreprises en construction.

Ces applications permettent aux employeurs de comptabiliser et de gérer votre temps de travail de même que celui de tous ses employés. Il pourra ainsi connaître plus précisément l’heure à laquelle vous débutez et terminez votre travail, vos déplacements entre les chantiers, etc.

Dans certains cas, cette application permet également de suivre vos déplacements en temps réel, et ce, en tout temps et possiblement en tout lieu, par localisation GPS.

Légalement, votre employeur peut‐​il exiger le téléchargement, sur votre cellulaire, d’une application ?

D’entrée de jeu, sachez que votre employeur ne peut pas vous obliger à télécharger quelque application que ce soit lorsqu’il s’agit de votre téléphone personnel.

Si le téléphone est fourni par votre employeur, sachez qu’il peut évidemment prendre des moyens afin de gérer et de contrôler efficacement le temps de travail de ses travailleurs. C’est un exercice normal de ses droits de gestion.

Par ailleurs, il ne faut pas oublier que vous avez droit à votre vie privée de même qu’à des conditions de travail justes et raisonnables, qui assurent votre dignité. Si votre employeur peut vous géolocaliser en tout temps, et possiblement en tout lieu, cela pourrait certes porter illégalement atteinte à votre vie privée et constituer une condition de travail injuste, déraisonnable et susceptible de porter atteinte à votre dignité. Cette atteinte peut être encore plus importante si vos données de déplacement peuvent être conservées et utilisées à d’autres fins.

Que pouvez‐​vous faire ?

Soyez vigilant ! Ainsi, avant de télécharger ou d’utiliser, à la demande de votre employeur une application sur un téléphone cellulaire, posez‐​lui quelques questions : quelles sont les données qui seront colligées ? Quel usage fera‐​t‐​il de ces données ? En l’absence de réponses claires de votre employeur, ou en cas de doute, consultez votre conseiller syndical CSD Construction. SOLIDE.

Pascale Racicot, avocate.