Santé et sécurité au travail

Votre syndicat est là pour vous !

Vous avez un motif raisonnable de croire que l’exécution d’un travail vous expose à un danger pour votre santé, votre sécurité ou votre intégrité physique ?

Face à un risque professionnel, vous avez toujours le droit au refus.

LORSQUE VOUS ÊTES DEVANT UNE SITUATION POTENTIELLEMENT DANGEREUSE, APPELEZ SANS TARDER UN CONSEILLER. IL PEUT VOUS AIDER À ÉVITER LE PIRE. 1 866 899‑1029

Travailleurs de la construction sur un chantier - CSD Construction

Vous vous êtes blessé au travail ou souffrez d’une maladie professionnelle reconnue ?

Expert en gestion de relations de travail, votre conseiller syndical se chargera de vous représenter.

Avec votre accord, votre conseiller trouvera le meilleur moyen de garder votre déclaration confidentielle. Votre nom ne sera pas mentionné lors de la déposition de la plainte à votre patron.

Restez assuré, la loi sur la santé et sécurité du travail est claire : Votre patron ne peut pas vous reprocher que votre syndicat ait fait une plainte. Il n’a pas le droit de mettre en danger ses travailleuses et ses travailleurs.

Chaque patron doit prendre ses responsabilités pour éviter que toutes celles et tous ceux qui travaillent en construction subissent des accidents.

Étapes à suivre

  • Avisez votre supérieur immédiat de tout accident de travail, si minime soit‐​il, par écrit (rapport d’accident ou tout autre avis) avant de quitter les lieux de travail ou dès que possible.
  • Contactez aussitôt que possible votre bureau CSD.
  • Exigez de signer le registre d’accidents de l’employeur et vérifier si la description est complète et exacte.
  • N’acceptez jamais de proposition visant à utiliser l’assurance-salaire.
N’attendez pas ! Que ce soit pour des questions, pour obtenir de l’aide, etc. Plus vite les faits d’un dossier sont connus, plus rapidement il est possible de vous aider, d’éviter certains ennuis possibles et obtenir une indemnisation rapidement. Notez aussi que vous devez effectuer vos réclamations dans les six mois suivant la lésion.

Vos droits

  • Si vous devez vous absenter du travail à la suite de cet accident, l’employeur doit vous payer votre journée normale de travail. De plus, l’employeur doit défrayer ou vous rembourser les frais de transport pour vous rendre chez le médecin, au centre hospitalier de votre choix ou à votre résidence, selon votre état.
  • Vous avez le droit de choisir votre médecin. Si vous n’êtes pas en mesure de le choisir au moment de l’accident, vous pouvez opter pour un médecin de votre choix dès que vous en êtes capable.
  • L’employeur doit payer 100 % le jour de l’accident et 90 % du salaire net les 14 jours suivants, pendant lesquels vous auriez normalement travaillé. Pour obtenir le paiement de ces journées, vous devez fournir à votre employeur l’attestation médicale de votre médecin.
  • Si votre absence est prévue pour plus de 14 jours, remplissez le formulaire « Réclamation du travailleur » et faites‐​le parvenir à la CNESST.
  • Dans toutes les déclarations, il doit y avoir : le lieu de l’accident, le fait accidentel, le lien avec le travail et les parties du corps touchées.
  • Si vous n’êtes pas d’accord avec une décision de la CNESST, vous avez 30 jours pour CONTESTER à la révision administrative et 45 jours pour CONTESTER au Tribunal administratif du travail (TAT).

VOUS AVEZ BESOIN DE CONSEILS ?

Construire en santé

Un service de promotion et de gestion de la santé.

Depuis décembre 1998, l’industrie de la construction dispose d’un service de promotion et de gestion de la santé intitulé Construire en santé. Ce service vise l’amélioration de la santé des personnes qui le désirent et la réduction des coûts des soins de santé. Le programme comporte trois volets : la prévention, l’intervention personnalisée et la réadaptation. Construire en santé c’est pour toutes les travailleuses et tous les travailleurs assurés et leur famille.

  • Les services en soins infirmiers sont offerts 24 h sur 24, 7 jours sur 7 par le biais d’une ligne téléphonique provinciale.
  • Services d’évaluation, de référence et d’aide pour résoudre une situation problématique d’ordre psychologique auprès de conseillers spécialisés.
  • Si nécessaire, une rencontre peut être organisée avec un professionnel dans les 48 heures suivant la demande.
1 800 807 2433

Le Réseau d’intermédiaires

Un service de prévention et d’intervention en alcoolisme, autres toxicomanies et jeu compulsif

Logo Réseau d'intermédiaires - CSD ConstructionMis sur pied en 1988, le service traduit la volonté de l’industrie de prévenir et d’aider les travailleuses, travailleurs et leur famille aux prises avec les problèmes reliés à l’alcoolisme, la toxicomanie et le jeu compulsif. Le programme a pour but de prévenir par l’information et par la réflexion sur les habitudes de vie.

Pour y arriver, un réseau de bénévoles a été mis en place et leurs rôles sont de sensibiliser et d’intervenir auprès des collègues de travail sur le chantier et dans leur entourage. Ces bénévoles sont appelés « Intermédiaires » et peuvent aider les travailleurs en difficulté en les écoutant ou en les référant à une ressource spécialisée. Le programme s’adresse à tous les travailleurs de l’industrie.

INFORMATIONS UTILES

N’HÉSITEZ PAS À CONSULTER LE GUIDE DE SANTÉ ET SÉCURITÉ DU TRAVAIL (pdf).