Sécurité aux abords des chantiers routiers : la CSD construction interpelle le ministre des Transports


Réunis en conseil syndical provincial en fin de semaine, les élus provinciaux de la CSD Construction ont exprimé leurs préoccupations, et même leur ras‐​le‐​bol, face aux mesures de sécurité défaillantes qui mettent en danger les travailleuses et des travailleurs des chantiers routiers.

Depuis juillet 2019, la CSD Construction sillonne les chantiers routiers du Québec et un constat clair a été présenté aux élus provinciaux : cette situation doit changer. Ils ont donc établi une liste de revendications pour une sécurité améliorée aux abords des chantiers routiers. Les élus du conseil syndical provincial sollicitent ainsi une rencontre urgente avec le ministre des Transports, François Bonnardel, et ils ont mandaté le président de la CSD Construction, Carl Dufour, à lui transmettre rapidement une demande à cet effet.

« La hausse fulgurante des mises en chantiers routiers, l’augmentation constante des usagers de la route ainsi que la gestion inadaptée des mesures de sécurité sont les causes des accidents. Traverser autant de chantiers routiers révoltent les usagers de la route, les amenant à adopter des comportements irresponsables, déviants et même de la rage au volant en raison des contraintes routières », de commenter Carl Dufour.

Rappelons que le nombre d’accidentés et de décès ne cessent d’augmenter depuis 2014 et que deux autres accidents tragiques sont survenus le 3 octobre 2019 sur des chantiers routiers, coûtant la vie à un travailleur de 29 ans.

La CSD Construction propose une approche différente quant aux mesures de sécurité devant s’appliquer pour les chantiers actifs et pour les chantiers inactifs, puisqu’ils ne posent pas les mêmes exigences de sécurité. En effet, le gouvernement doit modifier son approche afin que des mesures soient adaptées au degré de risque à gérer en mettant en place des dispositions pour les usagers de la route. Ces derniers doivent comprendre si un chantier est inactif et, le cas échéant, que les mesures de sécurité soient différentes de celles en place lors d’un chantier actif.

Pour consulter les propositions de la CSD Construction ainsi que les statistiques des chantiers routiers, cliquez ici